Une santé de fer

Une santé de fer conseils diététiques

Le fer est un oligo élément présent en petite quantité, environ 4 à 5 g dans l’organisme . Il assure de nombreux rôles dans les fonctions biologique de l’organisme, et notamment Il participe au transport de l’oxygène dans le sang jusqu’aux cellules.

Lorsqu’on souffre d’une carence en fer, celle-ci s’exprime à travers de nombreux symptômes cliniques : une fatigue intense, un essoufflement rapide à l’effort, un teint pâle, une perte de cheveux, des ongles cassants…mais c’est une prise de sang prescrite par votre médecin qui permettra de confirmer votre carence en fer. la prise de sang va doser, le fer, ses réserves et les globules rouges.

Les différentes raisons pour lesquelles une personne peut manquer de fer sont soit parce qu’elle n’en mange pas assez, en cas de régime déséquilibré, soit parce qu’elle l’assimile mal et cela est le cas de personnes qui souffrent de maladies digestives, comme la maladie cœliaque, maladie de Crohn, ou soit parce qu’elle a des pertes de sang notamment en cas d’ulcère ou de cancer du côlon.

Le fer existe sous deux formes : le fer héminique que l’on retrouve dans les produits animaliers et qui a un meilleur taux d’absorption que le fer non héminique qui lui se retrouve dans les légumes secs, les légumes verts et les œufs.

Il existe des inhibiteurs de l’absorption du fer tels que les phytates et les oxalates présent dans les céréales, légumes et légumineuses ainsi que les tanins présent dans le thé et les protéines de soja. A l’inverse, la vitamine C va favoriser l’absorption du fer.

Le conseil de la diététicienne :
Afin d’augmenter l’absorption du fer : Commencer un repas par des crudités et/ou le terminer par un fruit frais.
(Kiwi, fraise, orange, citron, carotte, épinard, melon, abricot sont des fruits et des légumes riches en vitamine C).

Prenez-soin de vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *